• Ceux qui utilisent Google le savent : le moteur de recherche aime à changer de temps en temps son logo pour fêter quelques évènements plus ou moins connus. Depuis hier - et jusque ce soir, Google s'est habillé d'un logo pour le moins original : un jeu de Pac-Man entièrement jouable ; et voilà comment on se retrouve à jouer pendant des heures au lieu de faire les recherches dans lesquelles on souhaitait se lancer - j'en sais quelque chose...


    google pac man

    Pac-Man est sorti en 1979 au Japon dans les salles d'arcades ; il a été crée par Toru Iwatani pour la société Namco. Les Etats-Unis le découvrent un an plus tard, et depuis le succès de cet espèce de petit camembert ne s'est plus démenti ; jeux sur différentes consoles, sur internet, produits dérivés, dessin-animé... On le retrouve partout.

    Quelques anecdoctes :

    - A l'origine, le jeu s'appelait Puck-Man ; il a évolué en Pac-Man afin d'éviter que ces petits c*** de gamers grattent la barre du P pour en faire un F et ainsi transforment le titre du jeu en quelque chose d'horriblement dégradant ;
    - Pac-Man comprend 256 niveaux, mais le dernier est injouable en raison d'un bug ;
    - les quatre fantômes ont chacun un nom et un surnom :
         *Shadow : Blinky le fantôme rouge
         *Speedy : Pinky le fantôme rose
         *Bashful : Inky le fantôme bleu
         *Pokey : Clyde le fantôme orange ;
    - record du monde pour Pac-Man : en 1999 l'américain Billy Mirchell réalisa un score de 3 333 360 points en en finissant le jeu, en six heures, et ce sans perdre une seule vie.


    Les produits dérivés :

    J'ai fureté un peu sur la toile - j'adore ça - pour vous dénicher pleins de produits dérivés Pac-Man qui feront immanquablement votre bonheur. Accrochez-vous, il y en a un paquet, du coup je les ai divisés en catégories.


    Les vêtements :


    veste pac man  t shirt pac man


    sexy pac man  t shirt pac man blanc


    Les bijoux :


    bague pac man  bague pac man bis

    pendentif pac man  pendentif pac man rouge


    Les produits comestibles et pour la cuisine :


    boissons pac man  beignet pac man

                       boissons                                         beignet

    bonbons pac man  gants de cuisine pac man

    bonbons                               gant de cuisine


    Pour la maison :


    peluches pac man  sofa pac man

                les peluches                                       le sofa et son pouf


    agrafeuse pac man  eponge pac man

                  l'agrafeuse                                      l'éponge


    mug pac man  pansements pac man

       le mug - quand on met un                              les pansements
       liquide chaud dedans, les fantômes
       apparaissent ^^



    magnet pac man  squelette pac man

                     les magnets                          le squelette de Pac-Man



    Tous ces produits sont facilement trouvables sur la toile - avec quelques centaines d'autres tous plus funs les uns que les autres, c'est à en perdre la tête !

    Bon jeu et bon shopping !

    2 commentaires
  • Les Imaginales à Epinal, c'est un festival dédié aux littératures de l'imaginaire. Avant et pendant toute la durée de la manifestation, c'est toute la ville qui bouge ! Tables rondes, débats, expositions, lectures publiques...
    L'ambiance est sympathique et bon enfant, et les passionnés du genre ont la joie de rencontrer leurs écrivains favoris ; cela va des "grands anciens" dont le seul nom fait trembler, aux petits nouveaux...
    On repart des étoiles plein les yeux, des livres dédicacés plein les bras, avec une seule envie : y retourner, et vite.


    Les prix Imaginales 2010


    Chaques années, les Imaginales remettent des prix pour différentes catégories. A savoir que le Prix Imaginales est le premier prix exclusivement consacré à la fantasy en France...

    Voici le cru 2010 :

    Prix Imaginales 2010 du Roman Francophone :
    Chien du Heaume
    , Justine Niogret (Mnémos)

    Prix Imaginales 2010 du Roman Etranger Traduit :
    Soeurs des Cygnes
    , Juliet Marillier (L'Atalante)

    Prix Imaginales 2010 de la Jeunesse :
    Le Livre des Choses Perdues,
    John Connolly (L'Archipel) (Un livre que j'ai a-do-ré !)

    Prix Imaginales 2010 de l'Illustration :
    Alain Brion pour Elantris, Brandon Sanderson (Orbit)

    Prix Imaginales 2010 de la Nouvelle :
    Les Sept Derniers Païens
    , dans Les Héritiers d'Homères, Romain Lucazaeu (Argemmios)

    Prix Spécial du Jury :
    Contes aux quatres vents
    , Florence Magnin (DM)

    Prix Imaginales 2010 des Collégiens :
    Les Eveilleurs, Pauline Alphen (Hachette Jeunesse)

    Prix Imaginales 2010 des Lycéens :
    Rien ne nous survivra !, Maïa Mazaurette (Mnémos)


    Lors du festival, le Prix Claude Seignolle est également remis. Il récompense un livre traitant du folklore français - et plus largement de territoireseuropéens de langue française ; cette année, le lauréat n'a pas encore été désigné.


    Programme et infos utiles sur le site des Imaginales.

    Les Imaginales
    27 mai 2010 au 30 mai 2010
    88000 Epinal

    3 commentaires
  • Né lors d'une traversée, Novecento, à trente ans, n'a jamais mis le pied à terre. Naviguant sans répit sur l'Atlantique, il passe sa vie les mains posées sur les quatre-vingt-huit touches noires et blanches d'un piano, à composer une musique étrange et magnifique, qui n'appartient qu'à lui : la musique de l'Océan dont l'écho se répand dans tous les ports.

    Sous la forme d'un monologue poétique, Baricco allie l'enchantement de la fable aux métaphores vertigineuses.




    Novecento, pianiste / Alessandro Baricco




    Très court roman - moins d'une centaine de pages - qui est, à la base, un monologue écrit pour le théatre. Cela se ressent dans le rythme des phrases, des pauses. Il n'y a qu'à fermer les yeux pour imaginer l'acteur déclamant ce texte.

    L'histoiire est raconté par un trompettiste un rien gouailleur, au parler franc et attanchant, engagé sur le Virginian pour jouer du jazz, et qui devient ami avec Novecento - fasciné par son génie et son mystère.

    il nous conte donc la vie de ce pianiste de génie, trouvé tout bébé sur le Virginan par un machiniste qui le baptisa Danny Boodmann T. D. Lemon Novecento, et qui jamais ne descendit à terre. Il jouait une musique comme personne avant n'en avait entendu, une musique superbe. Le narrateur nous parle de Novecento comme d'une légende, quelqu'un qui ne peut être touché, trop loin des autres pour cela.

    Le récit fulgure et nous emporte, vif comme une fugue, avec des passages splendides comme le duel de musique, ou lorsque Novecento fait danser un piano en pleine tempête. Des métaphores sublimes, et aussi un sacré paquet de tristesse - car toute la gouaille du narrateur ne peut cacher cette immense impression de perte, cette amitié qui n'est plus qu'un souvenir - réconfortant et déchirant à la fois comme tous les souvenirs le sont.

    C'est à vivre, c'est à lire comme on écoute une musique belle et intense qui nous emporte.


    Novecento, pianiste
    Alessandro Baricco
    Editions Gallimard
    Collection Folio
    4,80 €

    votre commentaire
  • Le roi des sables vit dans château construit au bord des vagues. Il y jouit d'une vue magnifique et de couchers de soleil sans pareils mais doit reconstruire son palais très régulièrement. Un jour, son cousin du nord, le roi des bois, vint lui rendre visite...
    Une fable sur la sagesse des hommes à accepter leur place dans le respect de la nature.



    Le roi des sables / Thierry Dedieu




    Belle fable qui traite de la toute-puissance de la Nature et de sa beauté. Certes, le roi des sables doit sans cesse reconstruire son châateau lorsque, à chaque équinoxe, la marée engloutit sa demeure. Mais en échange, il jouit d'une vue incomparable.
    Construire son château en bois ou en pierre, ériger des digues , comme lui suggère le roi des bois ? Il ne le souhaite pas : toute la beauté de ses châteaux résident dans leur côté éphémères... "Ces années passées à être confronté à la Nature m'ont rendues humble et fataliste. J'ai appris qu'elle se laisse admirer mais jamais dompter."

    Cette histoire est rehaussée par le talent de Thierry Dedieu ; talent de conteur, et talent "d'illustrateur" - à mettre entre guillemets ici, puisque le roi des sables, sa demeure et le roi des bois ne sont pas dessinés, mais... sculptés. Tout en sable clair, la sensibilité du roi des sables fait opposition à la force brute du roi des bois, taillé grossièrement dans un morceau de bois sombre.

    Une belle histoire, servi par un graphisme magnifique et original ; que demander de plus ?

    Le roi des sables
    Thierry Dedieu
    Editions Seuil Jeunesse
    13,50 €

    1 commentaire
  • Les contes de fées, c'est mignon, mais parfois on ne comprend pas tous. Mais... Mettons-nous plutôt en situation : installés avec vos enfants/neveux/ petits-enfants/petits-cousins/enfants du voisin (rayez la mention inutile), vous leur racontez l'histoire du Petit Chaperon Rouge (conte par ailleurs hautement symbolique, mais ça serait bien trop long à expliquer, disons simplement qu'il faut toujouts se méfier des gens aux oreilles trop grandes), bref, vous arrivez au moment où la Mère Grand dit à sa petite-fille d'une voix chevrotante : "Tire la chevillette, et la bobinette cherra !".

    Et là, interrompant votre récit sans vergogne, votre enfant/neveux/petit enfant (etc) vous demande "Mais... Ch'comprends pas, ça veut dire quoi ?"

    Adorables têtes blondes qui s'étonnent de tout. On aimerait bien leur mettre des baffes pour qu'ils ne posent pas tant de questions, parfois.

    En même temps, qui peut expliquer ce truc de la bobinette et de la chevillette ? On reste tous bouche ouverte devant notre livre à tenter de trouver une explication cohérente, et on se retrouve à bafouiller "Bah, heu... C'est, heu... Tu sais bien, le truc pour ouvrir la porte quoi !", laissant les mouflets assez perplexes et frustrés.

    Je suis quelqu'un de compatissant, j'ai donc cherché la solution pour vous. Et finalement, je n'aurais pas dû (je le savais, ça ne me rapporte jamais rien la compassion) : je n'ai pas trouvé LA solution, mais plusieurs hypothèses. C'est assez frustrant, mais je vous sens trépignant d'impatience d'avoir ne serait-ce qu'un petit bout d'info sur cette foutue bobinette ; du coup je vais vous faire une liste des hypothèses les moins farfelues que j'ai pu trouver. A juger celle qui vous semble la meilleure.


    chaperon rouge


    Une des grandes certitudes que l'on peut avoir est sur le verbe "cherra". C'est en réalité la forme futur du verbe choir - qui signifie, pour ceux qui se grattent la tête au fond, chuter, tomber.

    Quant au bon fonctionnement de la bobinette et le la chevillette, certains avancent l'hypothèse que c'est un ancien système de fermeture des portes ; en actionnant depuis l'extérieur une petite cheville, on faisait tomber une pièce de bois mobile qui du coup libérait la porte. A voir un exemple sur ce blog ; il est par contre assez perturbant de constater que la fermeture se trouve à l'extérieur...

    Notre bon ami le Wiki nous précise que la chevillette se manipulerait gràce à une corde (mais là je comprends encore un peu moins le système...)

    Enfin, pour faire plus simple - et ça a l'avantage de couper le sifflet des marmots - d'autres déclarent que Charles Perrault aurait inventé un système de fermeture complètement fantaisiste, donc ça ne sert à rien de se l'imaginer et encore moins de tenter de le reproduire, allez, tais-toi maintenant que je puisse finir de te raconter l'histoire.

    Non mais.

    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires