• Cette semaine, en feuilletant un livre tout piquant ma sieste en douce - je suis passée maître pour faire plusieurs choses en même temps, privilège féminin - une phrase m'a tapée dans l'oeil. L'auteur parlait de la Journée du "parler pirate". La Journée du... ? Première découverte. 
    Puis une réflexion a traversé mon cerveau endormi, et émoustillé mes neurones vaseux : il me semble qu'il existe des journées pour tout - ou quasiment...

    Ni une ni deux, je suis allée fouiner sur le Net pour voir ce qu'on pouvait bien célébrer pendant toute l'année...


    Minus et Cortex

    Hé bien, les enfants, on en commérore des thèmes tout au long de l'année ! C'en est même vertigineux...

    Mais reprenons depuis le début.


    Qu'est-ce qu'une journée internationale ?

    Notre bon ami le Wiki nous l'explique :
    "Les journées internationales sont des journées dédiées à un thème particulier.
    Elles peuvent être des journées internationales ou journées mondiales décrétées par l'ONU pour attirer l'attention sur des enjeux internationaux importants ou promues par des institutions, des organisations non gouvernementales (ONG) ou des associations, et largement suivies par le monde."


    Et donc... Il y en a pour tous les goûts ?

    Quasiment...

    Il y a les journées pour se rappeler d'évènements importants : l'Holocauste, le Rwanda, l'abolition de l'esclavage...

    Des journées pour les initiés : la douane, les maladies coeliaques, les brevets logiciels...

    Des journées "grand public" : sans voiture, sans tabac, sans facebook - des journées saines, en somme (et c'est là que je vais vomir dans un coin)

    Des journées pour rire et se détendre : la procrastination, le soleil, le tricot, la gentillesse...

    Des journées pour le respect de tous : contre l'homophobie, contre les violences faites aux femmes, au enfants, aux animaux, contre la peine de mort...


    Mais pourquoi tu n'as pas tout mis ? Et les dates ? Et pourquoi tu n'as pas expliqué comment se sont créees certaines journées ? Et ça veut dire quoi coeliaque ?...

    Mais parce que c'est fichtrement long, et que la moitié d'entre vous dormiraient devant leur écran avant d'avoir fini de tout lire !

    Si vous voulez en savoir plus, voici le lien du site des journée mondiales, et celui de la page Wiki correspondante.

    Amusez-vous bien !


    votre commentaire
  • Timothée et ses parents vivaient dans un terrier et mangeaient des carottes à longueur de journée. Comme n'importe quelle famille lapin... Mais un jour, la maman et le papa de Timothée eurent une chose très importante à lui dire. Une chose à laquelle Timothée ne s'attendait pas...


    Notre petit lapin / Gray Kes & McQuillian Mary



    Un peu maladroitement, Maman Vache et Papa Cheval tentent d'expliquer à Timothée qu'il a été adopté... Mais, s'ils ne sont pas ses vrais parents, ça veut dire qu'ils ne l'aiment comme s'il était leur vrai enfant ? Timothée est bouleversé...
    Le petit lapin est chou comme tout, surtout quand il tente de ressembler à ses parents adoptifs (ah, cette bouille à la fois toute triste et pleine d'espoir... Je fonds). Le texte est simple et clair, et les images sont très tendres.

    Un petit album mignon comme tout pour expliquer l'adoption aux touts-petits, et leur comprendre que l'amour est plus fort que n'importe quel lien du sang.


    Notre petit lapin
    Gray Kes & McQuillian Mary
    Gautier Languereau
    5.20€


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires