• [Superstition] En passant sous les échelles...

    ... On risque bien du malheur, selon la croyance populaire.

    J'avais un ami, qui lorsqu'il voyait une échelle, changeait carrément de trottoir pour ne pas la croiser. C'était assez perturbant - surtout quand on ne se rend compte qu'au bout d'une dizaine de mètres que *pouf* l'ami en question a mystérieusement disparu.
    (Petit aparté à cet ami : si tu lis ceci, sache que c'est à cause de toi que je rédige cet article, tu vois à quel point tu m'a perturbée ??)


    [Superstition] En passant sous les échelles...



    Il est évidemment plus prudent de passer au large d'une échelle appuyée contre un mur - qui sait ce qui pourrait en tomber : un pot de peinture, une tuile, l'ouvrier lui-même...
    Ça, c'est pour le concret. Mais pour la superstition, d'où ça vient ?

    Approchez-vous et ouvrez grands vos mirettes. Là... Vous avez remarqué ? Une échelle appuyée contre un mur forme un triangle. Or, dans de nombreuses civilisations, le chiffre trois - ici représenté par un triangle - est considéré comme sacré. Pour la religion chrétienne, il représente la Sainte Trinité. Or, passer sous une échelle revient à briser cet espace consacré. Gare à ce qui pourrait alors arriver  au malheureux !...
    Il existe toutefois une manière de se protéger : il faut compter les barreaux de l'échelle, et si l'on arrive à un nombre impair, le malheur est contré...
    Cette croyance est tellement forte qu'en France et en Angleterre on faisait passer les condamnés à mort sous une échelle - pendant que le bourreau la contournait (En même temps, des condamnés à mort... Quel malheur pouvait leur arriver en plus de leur proche trépas ?...)

    Et à présent, forts de ce savoir, allez vous promener... Et observez le nombre de gens qui contournent de façon plus ou moins consciente les échelles qui jalonnent leur parcours !


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :